Moitié-Mitat / HISTOIRE SANS QUEUE NI TÊTE ET DE LA MIRGUETA QUI DANSE DANS MES FOURCHETTES

image

Un mélange de conte, de musique, de chant et de percussion d’objets du quotidien.

HISTOIRE SANS QUEUE NI TÊTE ET DE LA MIRGUETA
QUI DANSE DANS MES FOURCHETTES

C’est quoi l’origine du monde ? C’est quoi ma place dans tout ça ?
Une quête semée d’embuches pour retrouver sa maman, la nécessité d’habiter son
espace intime, de prendre soin de sa maison…
Un souriceau, une souricette vont tour a tour vivre des épopées enfantines rythmées et fantasmées. Autant de questions abordées simplement, au travers de contes et musiques empruntés ou inspirés des traditions orales.
Une batterie de cuisine et d’atelier (casseroles, roues de vélo, marteau, passoire, rape…) pour dire, pour mettre a l’honneur la musique du quotidien, rappeler, conforter l’oreille dans son intérêt pour ce qu’on nomme le « bruit » et qui est une grande source d’inspiration, de jeu, d’éveil, ainsi que de création : on peut donc recycler un vieux vélo en instrument !
Un violon pour lier ce rambalh à la musique plus « savante », celle qui nécessite l’instrument et la leçon et qui aime ici tisser le pont avec l’ordinaire, enfin la voix : parlée, contée, chantée dans toute sa nudité et que chacun.une tient a sa portée. Le tout bilingue , occitan et français comme un jeu de langage , créant le liant, le lien entre ces deux langues abordées, pour que les mots rentrent dans l’oreille par leur musique d’abord, sans effort, rappelant leurs connivences, leurs consonances, pour aborder l’occitan de manière simple et ludique…

« Histoires chantées, chansons contées, onomatopées cadencés, poésies slamées,
trictrac…. tractric… la paraula navega a son enveja ,rebombela , tesca los fials dal permera lengatge, la joie des mots qui ricochent, raconteurs de bobards, inventeurs d’histoires ! »

Ce spectacle nous a été largement inspiré par nos enfants et leur relation aux sons… Ainsi que par les souris qui courent dans nos plafonds !


Spectacle bilingue français-occitan
Durée: 25 mn
Jeune Public : 3 à 10 ans
Jauge: 40 enfants


Jeux du langage, jeux sonores, les mots et les sons s’inspirent mutuellement. Notre fil c’est cette musique entre la casserole et la corde du violon, entre la roue de vélo et la voix de la chanteuse, entre les langues française et occitane. La musique est partout, tout le temps, ça ne s’arrête jamais, finalement. C’est un retour à la veillée où tous les bruits alentours font partie intrinsèque de l’histoire. La souris qui gratte ou le talon qui claque, lo bruch, le bruit résonne et une histoire démarre.